Accueil / Angleterre / Angleterre – Londres…Pour ne pas faire comme tout le monde

Angleterre – Londres…Pour ne pas faire comme tout le monde

Bonjour à tous !

Un passage en Angleterre sans passer par Londres c’est un peu comme une femme sans nich… je veux dire un Noël sans sapin ! Ça n’a pas de sens. Et pour ne pas faire comme tout le monde, j’ai décidé d’y aller faire un tour le week-end durant lequel nous avons droit à un jour férié en Angleterre. Plus exactement le lundi férié qui est le « bank holidays » au niveau logement vous savez que ça peut très vite monter là-bas, mais pas de panique Nhan à toujours une solution DE GROS CREVARD d’acheteur malin. Direction AirBNB pour trouver un appartement digne de ce nom, une petite heure de recherche et me voila à trouver la perle rare ! Pour 3 nuits à 4 personnes je m’en tire à 360 € ce qui fait 30 € par nuit pour chaque personne, un appartement complet sans les propriétaires avec deux chambres équipées de lits 2 personnes donc parfaites !

Quai de train Stafford
Quai de train Stafford

Au niveau train, aller Stafford-Londres je m’en tire pour 8 £ (hors frais carte étrangère + réservation) ce qui fait en moyenne 9,5 £ (11.5 €) en comptant les frais annexes.

Petite astuce : Si jamais vous réservez quelconque billet de train en Angleterre, ne cochez pas carte étrangère, mais faite le passer en carte Anglaise, la visa passe crème et vous permettra de gratter un peu de sous.

Jusque-là je ne m’en tire pas trop mal ! Maintenant, il s’agit de se débrouiller pour arriver à la gare en temps et en heure, car si vous avez suivi mes aventures depuis le début, je n’habite pas la porte à côté du centre-ville… Comment faire pour aller à la gare sachant que mon vélo je n’aimerais pas le laisser attaché pendant 3 jours, trop peur des risques de vol, quant au bus, à 4 £ le ticket je m’y passerais bien le transport, ah bah pas le choix, on à encore nos deux jambes alors on marche !! 4 km 50 min bon bah c’est pas si mal ! *Nhan est vraiment un radin*

Chemin de campagne
Sur la route à pied

Le train que nous avons pris est un « midland » c’est-à-dire que c’est comme un RER, il n’y a pas de place désignée et il fera quelques arrêts avant d’arriver à Londres, il faudra d’ailleurs compter 2 h 30 de trajet. Et à notre arrivée, il s’agit de trouver la solution la moins chère pour se balader dans Londres, d’ailleurs la plupart des retours que j’ai eus au niveau de la ville, c’est que les transports sont plus chers que Paris ! Effectivement, mais pas tant que ça si on est bien renseigné !

Le visiteur lambda aura tendance à prendre des tickets à la journée pour une somme qui atteint les 12 £ (15 €) pour les petites zones 1-2 et cela augmente en liaison avec la portée de la zone, mais avez-vous déjà entendu parler de la fameuse OYSTER CARD? Non ? Ça tombe bien ! Ouvrez grand vos yeux et vos oreilles, Nhan va pouvoir se la jouer en vous apprenant deux trois choses !

  • Il faut savoir quelles zones vous avez besoin de visiter au total, pour mon cas je ne reste que dans le centre de Londres a à peine 10 min de transport du plein coeur, donc zone 1 à deux.
  • Les tarifs des transports de Londres sont plus élevés avant 9 h 30 du lundi au vendredi. Si vous n’avez pas besoin de circuler durant cette tranche horaire, vous pourrez réaliser des économies.
  • La carte peut s’acheter avant votre départ en faisant une demande en ligne ou bien alors directement à votre arrivée.

Il y a d’ailleurs 2 types de cartes, la Oyster card et la Visitor card. La Oyster card possède deux sous types elle aussi, mais d’abord rappelons les avantages!

  1. Le prix par trajet est diminué de plus de 50 %
    La carte peut être achetée avant d’arriver à Londres (ça se passe ici). Le tarif comprend le crédit transport que vous souhaitez charger sur la carte et une caution de 5 livres récupérables lorsque vous la rendez à un guichet (seulement pour la Oyster card normale). La livraison s’effectue à votre adresse en France en 8 à 14 jours.
  2. Il est possible de la recharger par Internet (sur le site de Transport for London, après l’avoir fait enregistrer à votre nom à un guichet), puis d’activer le chargement en l’utilisant à une station de métro pré déterminé (les bus ne permettent pas de mettre à jour la carte après une recharge, ou top-up, via internet)
  3. Transport for London vous propose également de recharger la carte de manière automatique lorsque votre crédit descend en dessous d’un certain seuil, cherchez « auto top-up ».
    La Oyster Card vous permet de prendre un abonnement transport pour une durée de 1 semaine, 1, 3 ou 6 mois ou encore un an. L’abonnement 1 an offre une réduction d’environ 13 %.

Vous me direz oui ok super! mais c’est quoi ça le « top up » et pourquoi tu parles de la Oyster Card normale! Oui oui pardon j’y viens! En fait, il y a 2 types de cartes pour la Oyster Card, la normale qui demande de mettre une caution de 5 £ pour l’avoir (remboursable), mais à condition de rester + de 48 h à Londres ! Ensuite le top up, c’est le fait de recharger de l’argent dans sa carte pour pouvoir l’utiliser, on le fait manuellement ou automatiquement.

Sinon il y a la visitor card qui elle ne demande pas une caution de 5 £ seulement de 3 £, mais ne sera pas remboursable, vous auriez tendance à prendre celle-ci si vous n’étiez pas au courant. Mais il faut rester + de 48 h pour se faire rembourser la normale

enfin il y a le travel card si vous vous déplacez régulièrement, il est plus intéressant de souscrire à un abonnement à la semaine ou au mois. Les tarifs commencent à 31,40 £ pour une semaine de transport en zones 1 et 2. Un mois vous reviendra à 120,60 £. Là encore, l’ensemble des tarifs des travel cards est consultable ici.

Je récapitule ! Si vous comptez rester principalement dans le centre de Londres, zone 1-2 :

  • Pour une ou deux journées, préférez la Oyster Card, qui vous taxera au maximum £6.70 pour votre journée de trajet.
  • Pour 3 jours, demandez la 3 days travelcard qui vous coûtera 18.40 £ (soit £6.13 par jour contre £6.70 de Oyster Card)
  • Pour 7 jours, demandez la 7 days travelcard qui vous coûtera 25.89 £ (soit £3.69 par jour contre £6.70 d’Oyster Card)
  • L’Oyster Card et la Travelcard couvrent toutes les deux métros, bus, tramway et DLR.
  • La Travel Card, selon le nombre de zones que vous choisissez, couvrira également le train vers les banlieues.

Le truc super avec les cartes la, c’est qu’elle calcul automatiquement le meilleur trajet, et à partir d’un certain seuil (dépendant des zones) vous ne dépenserez pas plus. Je m’explique, si je me balade dans les zones de 1 à 2 dans la journée, un trajet me coûte 2.7 £ , si je fais 3 petits trajets fois j’aurais dépassé les 6.7 £, mais en fait non! À partir de 6.7 £ dépensé, tout voyage dans la même zone couverte ne sera pas taxé en supplément, elle n’est pas belle la vie? Et en plus, c’est valable sur tout ! Qu’importe que ce soit le métro, le bus le chameau, les pigeons voyageurs, etc. Tout est compris dans le seuil! Par contre,si vous ne voyagez que par bus, le seuil passe à 4 £ et des poussières, mais il faut se limiter QU’AU bus….

Pfiou j’espère que j’ai été assez clair ? N’hésitez surtout pas à me poser vos questions (si vous en avez) dans la section commentaire.

Revenons à nos moutons

On est à Londres pardi alors, fais-nous voyager ! Oui OUI OK!!! Bon par où commencer ? Faisons les plus communs :

J’ai eu l’occasion donc de faire le starter pack du touriste à Londres en incluant donc la visite de Big Ben, Westminster street, Buckingham Palace,London Bridge,Tower Bridge voir le changement de garde à cheval. Me balader dans Oxford Street etc.

Je n’ai pas grand-chose à dire sur ces derniers, on se ballade, on admire, on prend des photos, c’est beau c’est gratuit c’est bien. Je vous laisse donc apprécier les deux trois photos que j’ai dans ma boite à malices.

J’aimerais passer sur des choses qui m’ont vraiment  » tape dans l’oeil  » perso le starter pack du touriste c’est bien joli mais on va dire que c’est ennuyant au bout du compte. Big Ben de loin… C’est cool, mais on ne peut même pas y entrer. Quant à mon seul souhait qui était de prendre une photo avec un des gardes, je n’ai même pas pu ! Quelle déception ! Hormis ceci je vais consacrer quelque ligne à un endroit qui m’a bien plu, j’ai du y passer 3 bonnes heures à me balader dedans. Cela porte le nom de « Camden Market » si vous êtes assez bon pour deviner la moitié, market ça veut dire marché. Je vous fais pas de dessins, ça ressemble à un marché, avec des magasins plus farfelus que les autres, oui Okay cool vous me direz  » ça casse pas trois pattes à un canard ton marché la mec! »

Nhan London
J’ai pas eu droit à ma photo avec un garde mais j’ai ça!

Attendez j’ai pas fini! Camden market c’est peut être juste une petite rue, mais en fait il y a un réseau de plusieurs marché autour de Camden Market , il est composé de 5 parties qui se nomment Camden Lock Market, Historic Camden Stables Market, Camden Lock Village, Buck Street Market, Inverness Street Market. Et ce petit réseau de marché peut vous consommer toute une après-midi. Je m’explique : chaque partie de marché aura sa particularité, une partie par exemple sera réservée à tout ce qui est « handcrafted » donc fait main.

Camden Lock
Camden Lock

Une autre partie (ma préférée et devinez pourquoi) est dédiée à…. LA NOURRITURE DU MONDE, plein de petits stands qui cuisinent comme ça devant vous avec cette bonne odeur, les food trucks à gogo ce mélange d’épices qui se balade dans l’air. Je fais 5 mètres je passe de la nourriture Thailandaise à celle de Malaisie en passant par les States. Bref ça vaut vraiment le coup d’œil! Et si vous avez faim…, ça n’aide pas vraiment à vous calmer… Par contre au niveau place on s’y sent serré comme des sardines, faut pas oublier que c’est assez touristique. Et je ne vous dis pas la difficulté de se déplacer dans ce troupeau d’humains. Encore pire dans la partie nourriture, certaines queues pour les stands créent des bouchons. Au bout d’un moment ça tape sur le système quand même! 

Foule Camden Food trucks
Foule Camden Food trucks

Hormis donc la bouffe, les bouis-bouis handcrafted, on y retrouve des objets de toutes sortes, des habits plus ou moins farfelus, des tapis, des décorations, des chaussures. J’ai même vu un magasin de jouet à l’ancienne qui vendait aussi des anciennes éditions de COMICS, vous savez les Bandes dessinées américaines telles que MARVEL ou DC Comics. Et puis alors la décoration y est vraiment sympa. Des vitrines de personnages ou de figurines, des chaussures accrochées, des tapis, des dessins. Du tape-à-l’œil quoi. Mes photos parleront d’elles même, mais les photos c’est pas vraiment représentatif, j’hésite encore à faire un mini documentaire résumant toutes mes aventures en Angleterre sur les deux mois, si j’ai assez de matière à faire bien sûr. Oh, mais attendez je vous vois venir déjà !

« Finis déjà ton documentaire sur le Japon » très juste! Fort heureusement, il est bonne voie, j’arrive même à motiver un futur partenaire potentiel, en attendant sachez que j’y travaille et j’y mets mon coeur dedans ! Je ne préfère pas donner de dates, mais je sortirais le premier épisode je l’espère avant ces vacances d’été.

Nous avons parlé de mon premier coup de coeur qui est le marché, passons maintenant à mon deuxième endroit insolite. Le « Cereal Killer Cafe » c’est un nom qui en jette n’est-ce pas ? On dirait un film à la Hollywood produit par Michael Bay. Le concept est simple, c’est un café qui possède un nombre important de céréales (120). Deux sortes de prix, le moins cher sont les céréales d’ici donc Anglaise et on majore le prix pour ce qui est importé avec trois tailles et prix différents bien évidemment, petite moyenne ou grande. Voici les prix exacts

BRITISH CEREALS (Small £2.50 / Medium £3 / Large £3.50)
AMERICAN CEREALS (Small £3 / Medium £3.70 / Large £4.40)

Ensuite il faut choisir son type de lait, écrémé, demi-écrémé ou non écrémé et en allongeant quelques pennies (0,4 penny) de plus on peut avoir un rajout de saveur comme la frais, le chocolat, etc. Enfin, on peut rajouter des « toppings » pour 0,60 penny de plus c’est des petites décorations avec du gout supplémentaire tels que des petites de chocolat.

Il existe aussi des « cocktails  » ils mélangent des céréales ou font aussi d’autres choses telles que des milks shake. L’ambiance du café y est vraiment sympa, si on descend au sous-sol, nous avons une ambiance chambre d’enfant, avec des TV à l’ancienne, des décorations types années 90 avec des posters de vieilles séries américaines tels que Friends, ou alors des posters de spice girls et Disney. Des étagères remplies de K7 et sur les vieilles TV des dessins animés à l’ancienne. Mais le plus étonnant sont les lits qui remplacent les chaises.

C’est très unique mais j’ai adoré cette ambiance bon enfant qui m’a fait retourner dans mon plus jeune age. Je ne suis pas vieux mais revoir ses souvenirs redonne du baume au coeur.

Cereal Killer Cafe
Cereal Killer Cafe

Enfin pour la dernière attraction je vais vous parler du London Dungeon. C’est une attraction qui n’est pas gratuite et le prix pique! Si vous faites une réservation en ligne en avance le prix est entre 20 £(25,60 euros) et 28 £(36 euros) en fonction de la date de réservation. On y va et le show commence, par groupe de 20 nous nous baladons dans le donjon. On est accueilli a chaque fois par quelqu’un de déguisé qui raconte une histoire d’horreur. Soit en rapport avec l’histoire de Londres tel que jack l’éventreur ou alors c’est de l’histoire toute faite. ATTENTION il faut savoir parler Anglais et je dirais même qu’il faudrait savoir parler l’Anglais British. J’ai peiné à comprendre leur récit, c’est quand même sympa et on y a deux attractions, une petite balade effrayante en bateau dans le noir. Et une simulation de pendaison.

Beaucoup d’effets spéciaux ont été utilisés ce qui justifie un peu plus le prix, mais au niveau frayeur je dirais que j’ai déjà vu mieux. Le meilleur que j’ai pu faire jusque la est le manoir de Paris qui vaut le détour si vous aimez les frayeurs.

Au niveau nourriture sinon, nous avons eu un repas du soir dans un restaurant de Ramen du nom de IPPUDO (nouilles japonaises) pour 15 £ (18,5 €) un English breakfast pour 5 £ (6 euros) pour un repas du midi composé de saucisses, bacon, haricots, champignon et tartine, un autre à Chinatown le soir pour 10 £ (12,5 €) par personne en comptant du riz, et 4 plats variés de viandes sautées et légumes. Enfin, un dernier repas encore à Chinatown au restaurant New China pour 6 £ (7,5 €) et ici ils ont une petite carte que l’on peut choisir. J’ai pris des nouilles sautées, mais mes compagnons ont pris du riz et porc laqué, et un autre a pris du riz au bœuf sauce aigre doux. Le menu se compose de soupe en entrée et une orange en dessert, c’est le moins cher des repas qu’on ait pu faire.

Une chose étonnante, est la difficulté à trouver un commerce de proximité de style carrefour market ici il n’y a que des petits commerces (quand on peut en trouver) du style l’arabe du coin, les prix sont haut et du coup la vie à Londres est vraiment cher, je me demande comment les habitants d’ici vont faire leurs courses ?

Enfin, mon récit se termine ici, il fut temps de rentrer pour la modique somme de 13 £ (16 €). Toujours avec un Midland, encore une petite histoire, après trois arrêts nous avons appris en urgence que le train va se séparer et que seuls les 3 premiers wagons se dirigeaient vers Stafford donc notre maison. Fort heureusement nous avons pu entendre l’annonce grâce à un camarade qui n’était pas assoupi et en manœuvre d’urgence nous nous dirigeâmes vers la tête de wagon, hélas plus de places assises et nous avons passé l’heure et demie restant debout.

J’espère que je vous ai donné envie de voyager à Londres, préparez vos portefeuilles en tout cas, ce n’est pas donné là-bas !

Nhan votre petit gars

 

A propos Nhan

Etudiant en école d'ingénieur informatique, j'adore les voyages et la nourriture!

Allez voir aussi

Spécial – Episode 1 – Fantômes d’Okinawa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*