Accueil / Article / Japon – Le food court de Rycom on y court !

Japon – Le food court de Rycom on y court !

Japon – Le food court on y court !


 

Bonjour à tous !

Le 07 Août suite au superbe temps qui nous est présenté *ironie* nous ne pouvons pas visiter grand-chose. Cependant, nous pouvons faire des activités « indoor » direction Aeon Mall Rycom pour faire une journée achat et une chose qui m’intéresse là-bas. Leur grand food court ! En effet je dois dire que je n’ai jamais vu de mall aussi grand. Il est gigantesque et tout nouveau d’ailleurs. Les Chinois raffolent cet établissement d’ailleurs.

Sur 5 étages, il est mis à disposition boutiques à foison. Pour la plupart, cela reste concentré sur la gent féminine et c’est dans des moments comme ça qu’on se rend compte qu’il n’y a pas grand-chose pour les hommes dans la plupart des magasins. Un petit 15 m² de parcelles pour homme et les 200m²  sont pour nos demoiselles.

Trêves de détails superflus ! Parlons de la bête en question : le food court ! Se trouvant à l’étage 3, l’étage 4 et un grand restaurant à l’étage 5, je vous laisse imaginer dans votre tête l’étendue de cette place. À la mode américaine, on peut y manger beaucoup de choses, mais une chose intéressante est le fait d’internationaliser cet ensemble. On peut y déguster Japonais comme Hawaiens ou Italien et j’en passe. Il n’en reste qu’à vous-même de choisir de quoi vous sustenter. Je n’ai d’ailleurs rien mangé à midi pour l’occasion afin de pouvoir me goinfrer !

16 h sur la montre après ce shopping à accompagner les filles, mon ventre crie au secours il est temps de lui apporter assistance. Je monte au 3eme et j’ai l’impression de me retrouver à Disneyland, cette bonne odeur et toute cette nourriture elle n’attend que moi. Malgré cette excitation, je garde mon sang-froid et je fais le tour de toutes les échoppes afin de dresser ma liste, voici ce que j’ai envie de manger :

  • Une portion de frite à l’ail au stand hawaïen « Malasada garage » (400 yens->3,125 euros) Taxes non incluses
  • Une portion de crevette à l’ail au même stand (790 yens->6,17 euros) TTC
  • Un beignet Hawaien à la noix de coco au même stand (150 yens->1,17 euro) TTC
  • Un ramen sauce soja à un autre stand « Miriokuya » (702 yens->5,5 euros) TTC
  • Des Takoyaki au stand « Gindako » (450 yens->3,5 euros) TTC
  • Un steak de bœuf 216g nourri à l’herbe grasse au stand « Ikinari Steak » mention spéciale pour ce dernier. Le stand donne vraiment envie et le concept est super sympa. Ils mettent à disposition différentes pièces de viande, à chaque type vient son prix au gramme. Par exemple, la pièce « Grass fed steak » coute 6 yens le gramme. Une pièce de 200 grammes coute donc 1200 yens sans taxes. J’ai eu un 216 grammes et avec taxes ça m’est revenu à 1626 yens->12,7 euros.
    viande
    Steak 200g

La panse sur le point d’exploser, nous décidons de rentrer, mais cette fois-ci en utilisant le bus ! Je voulais voir à quel point les bus pouvaient être à force d’être un habitué des transports parisiens, il est normal de vouloir comparer. Pour rentrer à la maison de notre point, il faut compter 2 h, un bus pour aller jusque Naha et de Naha bus terminal, 1 h pour Nanjo city. Allez zou ! L’expérience de bus à Okinawa OK. Ils sont confortables, possèdent la climatisation (contrairement à Paris) et possèdent un système de paiement très différent ; en effet comment ça se passe ?

Premièrement, on entre dans le bus et on se prend un ticket. Le ticket possède un numéro et on garde en tête ce numéro, un écran à côté du bus indique les prix à payer en fonction de votre numéro. Plus vous attendez et plus le prix augmente. Petite remarque d’ailleurs, la relation de confiance ici est forte, en effet au moment de payer, aucune vérification n’est faite ! Vous ne validez pas le ticket rien du tout vous insérer juste vos pièces dans la machine. Elle n’accepte d’ailleurs que les 100 yens et ne rend pas la monnaie. Si vous n’avez pas l’appoint vous pouvez le changer avec un billet de 1000, mais pas plus, prévoir l’appoint.

attente
L’attente du Bus

Encore une autre journée qui se termine, les journées commencent à passer de plus en plus vite et la fin de ce voyage et de ces vacances me rend déjà morose.

 

Nhan votre petit gars

 

A propos Nhan

Ingénieur Informatique, baroudeur occasionnel, amateur de photographie et production de documentaire / article amateurs. Enthousiaste culinaire. Dingue de culture Asiatique depuis tout jeune. J'ai pris gout aux voyages que je fais seul ou bien accompagné !

Allez voir aussi

Documentaire – Japon Episode 4 – Un izakaya insolite

2 commentaires

  1. Ko Huyen

    Bouhou…! 😭 Toutes bonnes choses not une Fin, you know that don’t you?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*