Accueil / Article / Japon- Chatan le village Américain

Japon- Chatan le village Américain

Chatan le village Américain


 

Hello à tous

Hier direction Chatan, le village américain situé dans le nord d’Okinawa. Vous ne le savez peut être pas, mais Okinawa possède un patrimoine historique assez conséquent, par le fait de sa position stratégique durant la 2e guerre mondiale, de terribles scènes de combats s’y sont déroulées. De ce fait, les Américains y ont laissé différentes bases militaires. Ils possèdent entre autres des terrains militaires d’entrainement, que ce soit pour l’aviation ou la marine.

L’archipel d’Okinawa possède à ce sujet deux camps : un camp pour et un camp contre. Les sujets sont controverses en effet, le choc des cultures étant différentes et la population japonaise étant réputés pour être plutôt docile, amicale et timide de nature. Au contraire de la culture caucasienne qui elle l’est carrément moins. On entend des histoires à ce sujet, le plus récurrent étant celui des harcèlements. Pas mal de jeunes filles se faisant aborder dans le style américain n’apprécient pas trop. Elles racontent même que cela tenait de l’agression. Il est vrai que ce style est plutôt agressif et certaines ont même été violées… Aussi certaines histoires telles que des crashs d’avions durant des entrainements sur la ville. L’histoire la plus choquante pour la population nipponne, reste certainement celle du crash de l’avion sur une école primaire, heureusement aucun mort à déplorer, mais cela fait monter la tension. De plus il est dit que les bases Américaines occupent un grand espace du terrain laissant les autres bâtiments moins d’espaces. Un exemple avec la base du nom de “Camp Foster” .

Maintenant au niveau du pour, il faut savoir qu’à Okinawa, 80 % des emplois sont fournis par les américains. Vous me direz effectivement, sur cette île pas grande ressource et la population choisit cette destination principalement pour les vacances ou le tourisme. Et la population qui est pour voit cela comme une bénédiction entre autres l’installation de ces bases fait aussi office d’intimidation, contre la Corée du Nord par exemple. Bref, fermons la parenthèse sur ce point et revenons-en à nos moutons.

Le village Américain Chatan est un village qui reste touristique, il est situé près d’une des fameuses bases américaines du nom de « Camp Foster », on y trouve des magasins pour y faire du shopping, des restaurants et des attractions parmi tant d’autres. L’attraction la plus visible reste celle de la grande roue. Ce village par ailleurs s’illumine la nuit et rend plutôt bien. Ces différents établissements attirent les Japonais tout comme les Américains ou les étrangers comme moi. Et je me suis amusé de voir un nombre assez important d’étrangers.

L'insigne d'accueil du village
L’insigne d’accueil du village

Petite parenthèse sur l’aspect culturel, les Japonais ou du moins les Japonaises viennent dans ce village avec 3 buts en tête qu’ils soient différents ou similaires. Ces buts sont :

  • Le Tourisme
  • Le Shopping
  • La Séduction

Le dernier point a surement attiré votre attention n’est-ce pas ? Je m’explique. Vous le savez ou non, le charme étrange est universel, et chacun/chacune peut trouver L’exotisme charmant. Sachant qu’il y a peu de femmes étrangères vivant dans ces bases militaires, vous pouvez en déduire que ce sont les filles qui viennent avec ce but en tête. Vous pouvez les reconnaitre facilement sans faire d’amalgame bien sûr. Quelques indices très faciles que je vais énoncer :

  • Un maquillage épais (un peu, style Gyaru)
  • Des cheveux colorés (habituellement en blonde référence au style Gyaru)
  • Des habits faisant référence au très joli drapeau américain
Gyaru Example
Un example du style Gyaru

Les deux premiers points vont souvent avec la dernière qui lui est l’indice clé qui énonce très explicitement leur but recherché. Cela relève même d’une affiche publicitaire. J’ai pu apercevoir ce type de jeunes femmes, habillé de la tête aux pieds à la couleur des US, une tenue très courte et sexy, le maquillage bien épais. On aperçoit très clairement le message ici.

À notre arrivée donc, j’ai pu me balader et filmer un peu les rues pavées associant les commerces et restaurants. De ces rues, on peut apercevoir la mer et les plages, ce qui donne un air fort agréable. La session shopping des filles étant terminée. Les ventres gargouillent, il est temps d’aller manger un morceau.

Direction le restaurant Tong Gyu Hote spécialisé dans le Shabu-Shabu vous connaissez peut être ce plat qui s’est vulgarisé en Sukiyaki chez nous en France. Attention, il y a cependant une différence entre ces deux styles. Le Shabu-Shabu consiste à prendre un aliment avec ses baguettes, le faire cuire dans la fameuse sauce et le consommer. Le Sukiyaki lui diffère par le fait de faire cuire tout les aliments directement dedans et de se servir après cuisson. Sans nous mentir, nous n’avons pas respecté le style Shabu Shabu et nous y avons versé tout ce qu’on pouvait.

Shabu Shabu menu
Menu en anglais du Shabu Shabu
LA viande
Du boeuf du porc et du poulet

En ce qui concerne les prix, nous possédons 4 niveaux différents, je vous laisse consulter la photo de la carte, nous avons pris le menu à 1290 yens (10 euros). Il consiste à avoir de la viande de porc, de bœuf et de poulet à volonté pendant 90 minutes sans les légumes. Pour rajouter des légumes, il suffit de payer ou de prendre le dernier niveau de la carte. Avec ce menu le premier bol de riz est offert sinon on rajoute. À noter que chaque gaspillage est facturé 100 yens tous les 100 g de viande. La panse bien remplie, direction la game center histoire de dépenser les pièces de 100 yens que j’ai accumulé durant ces quelques jours.

C’est assez bien fait, et les salles d’arcades sont disponibles dans presque tous les grands centres, au contraire de la France ou ces bornes et centre tendent à disapraite. Les jeux commencent à 100 yens et peuvent aller jusque 500 yens, on y retrouve les classiques borne d’arcades, les motos de courses en simulation et panier de basketball. Les machines qui ont le plus de succès sont les UFO Catcher, ces petites pinces que l’on dirige avec une manette afin d’attraper une peluche ou je ne sais quels autres objets insolites.

Chatan la nuit vue de la grande roue
Chatan la nuit vue de la grande roue

La journée bien remplie, nous finissons par un petit tour dans les autres magasins de souvenirs et un petit tour dans la grande roue, le forfait est à 500 yens (4 euros) par adultes, 300 yens (2,35 euros) pour les enfants et même un forfait couple ont 800 yens (6,25 euros). La vue n’est pas trop mal quoique je m’attendais à quelque chose de plus impressionnant quand même.

Une journée bien remplie il est temps de rentrer à la maison, car une autre journée sportive nous attend le lendemain.

 

Nhan votre petit gars

A propos Nhan

Ingénieur Informatique, baroudeur occasionnel, amateur de photographie et production de documentaire / article amateurs. Enthousiaste culinaire. Dingue de culture Asiatique depuis tout jeune. J'ai pris gout aux voyages que je fais seul ou bien accompagné !

Allez voir aussi

Documentaire – Japon Episode 4 – Un izakaya insolite

2 commentaires

  1. Ko Huyen

    Very Interesting historic! La base est ell encore operationnelle ou tout est oublier & transformer pour Le tourisme only?

    • Oh toutes les bases Américaines sont encore a 100% opérationnelles, et le point stratégique d’Okinawa permet justement à tous les militaires Américains d’agir dans l’asie Pacifique de subir des entrainements ou interventions en Thailandes, Philippines et autres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*