Accueil / Japon / Japon-Une histoire de transit

Japon-Une histoire de transit

Japon-le transit(intestinal)


 

 

Me voilà à écrire ces lignes en direct de l’aéroport de Shanghai. Après les 11 h de vols qui sont relativement passés assez vite, je me retrouve donc sur un petit siège à avoir cherché pendant 15 bonnes minutes un réseau wifi auxquels accéder (que j’ai finalement trouvé en demandant un ticket à l’accueil) et j’essaie tant bien que mal avec cette fatigue, de combler ces 6 h d’escales gracieusement offertes par la compagnie de vol.

La compagnie China Eastern et moi c’est déjà toute une histoire, j’étais passé par cette compagnie lors de ma première fois à Okinawa (en 2013) et j’avais été plutôt mécontent de cette dernière. J’ai retenté l’expérience cette fois encore.

Analysons donc cette 2ème expérience :

Je n’ai observé aucun changement de la part des hôtesses de cette compagnie qui sont comment dire ? Hautaine et très antipathiques. J’ai Ouïe dire que ces jeunes femmes doivent remplir plusieurs critères qui font peut être d’elle ce qu’elles sont maintenant. Je m’explique, être hôtesse de l’air c’est un genre de mafia, il est très difficile d’y accéder et on doit remplir des conditions telles que la taille suffisante pour pouvoir accéder aux bagages du dessus, mais surtout la beauté. Oui la beauté… Parlons-en, aucune d’elles ne seraient même capable de tourner pour une pub sur youtube mais cela reste de mon simple avis il faudrait leur fournir un cours sur le sourire, car il semblerait que cela leur soit prohibé.

Ensuite au niveau de la population chinoise. Étant moi-même d’origine asiatique, j’ai baigné dans la culture de cette dernière et j’ai eu la chance d’être éduqué vers cette variante qui tend à prôner l’humilité, le respect et la discrétion. Pour la population chinoise (les nouveaux riches), je dirais que c’est FAUX. J’ai dû avoir affaire à eux pour en croire de mes propres yeux ! Oui la population chinoise (attention pas d’amalgame je ne mets pas tous le monde dans le même sac) est d’un manque de respect. La notion de file ou de queue est tout simplement inexistante chez eux, des qu’is peuvent vous doubler ils le feront, que ce soit homme ou femme. J’ai eu à titre d’exemple la « pousser pour avoir accès au lavabo dans les toilettes », parler fort en toute circonstance.

Et je garde le meilleur pour la fin, le fameux raclement de gorge, vous savez de quoi je parle. Oui ce fameux raclement de gorge quand vous êtes malades ou simplement quand vous voulez extirper un molard… Ici il est de main mise de le faire publiquement et fréquemment ! Une anecdote amusante par ailleurs, je me souviens durant mon premier voyage vers Okinawa avoir eu un transit de 6 h à Shanghai dans ce même aéroport ou je me trouve actuellement. J’avais été bluffé par la propreté et la beauté de cet aéroport, mais j’ai dû changer d’avis. En entrant dans les toilettes je vois un agent d’entretien nettoyer les sanitaires, donc cela renforçait mon idée sur la propreté jusqu’a ce que j’entendre le “SHHRRRRKKKK” ce fameux raclement de gorge et le finish en molard sur le sol qui lui servait à lustrer le carrelage. Écoeurant n’est-ce pas ? Enfin, fermons cette parenthèse.

Pour conclure, China Eastern est une compagnie sur le point technique qui ne semble pas mauvaise du tout, mais est-ce un problème de culture ? La population m’insupporte. Dans cet Aéroport l’ambiance est digne d’un mausolée c’est bien le cas de le dire. Le staff sécurité et autre n’esquisse pas le moindre sourire et certains ne nous regardent même pas. La notion de faire parti du “bétail” se faire sentir par ici.

Un point positif quand même, les prix dans l’aéroport sont ma foi surprenant. Pour l’occasion j’ai changé 100 € en Yuan Chinoisr histoire de prévoir le coup pour manger un morceau ou simplement quelques achats et j’ai eu un choc en voyant les prix. À titre d’exemple, j’ai été faire un tour dans un espace similaire à notre carrefour city en France ou Relay, achat d’une bouteille de thé vert au citron. 5 Yuan… Le cours de mon change est de 1 € = 6.45 yuan j’ai du passer pour un fou. Dans le magasin, j’ai sorti ma calculatrice pour vérifier si je ne rêvais pas et oui je ne suis pas trompé, une boisson ici coute moins d’un euro. Voir la photo ci-dessous de la bouteille en question. À titre d’exemple j’ai acheté cette même bouteille dans un K-Mart à Paris, métro Pyramide pour 2 €45.

 

Bouteille de thé pas cher
La fameuse bouteille a 5 yuan

Vous voyez la différence ? D’autant que je me retrouve dans un Aéroport ! À Paris on m’en aurait demandé 3 €. J’essaie de me diriger vers un distributeur de boissons et le prix d’une cannette de Coca-Cola standard est de 3 yuan. Moins de 0.5 € le Coca, j’en tombe par terre.

Enfin une chose que je trouve intrigante, est ce dispensaire d’eau un peu insolite pour moi, cette petite machine de fourni que de l’eau chaude ou bouillante. Les Chinois me semblent’-ils raffolent de cette eau, je joints cette petite vidéo pour la démonstration. N. B. Ne faites pas attention à ce que je dis, c’est la fatigue qui parle

Edit:

Nous sommes arrivés hier à 20 h au lieu de 16 h 30avec 3 h de retard pour le décollage… De plus, la queue pour passer le premier security fut longue, très longue, presque similaire à celle des USA. À peu près 1 h 15 de queue pour aller prendre nos empreintes digitales et une maudite photo. Ceci étant fait, c’est avec joie que nous sommes accueillis par ma chérie qui nous attendait patiemment depuis 15 h. En passant par le combini(supermarché de proximité) du coin, nous avons acheté de quoi manger et nous sommes rentrés. Accueilli par la mère et la grande soeur de ma chérie nous racontons notre voyage et distribuons les cadeaux en mangeant un morceau avant d’aller se coucher !

Nhan votre petit gars

A propos Nhan

Etudiant en école d'ingénieur informatique, j'adore les voyages et la nourriture!

Allez voir aussi

Documentaire – Japon Episode 4 – Un izakaya insolite

3 commentaires

  1. Anh- Kiêt

    Yeahhhhh!!!! Super ton site et ton récit Nhan.
    Ahhh ces chinois… lol
    Amusez- vous bien avec Linh et bonjour à Kiê
    et toute sa famille 🙂

  2. khambay

    c’est bien parti, j’attend la suite impatiemment.

  3. Ko Huyen

    Haha ces chintoks, c partout les memes! Ceux avec le phD se comportent avec d’humilite & respect, mais leur fundamental reste Le meme. Ca crache & ca parle tout haut tout Le temps!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*