Accueil / Article / Japon: La grande chute de Hiji / Hiji Ootaki

Japon: La grande chute de Hiji / Hiji Ootaki

Les grandes chutes de Hiji / Hiji Ootaki


 

Salut à tous !

Aujourd’hui journée spéciale visite du patrimoine naturel de notre chère Okinawa. Direction la grande chute de Hiji ou en Japonais, Hiji Ootaki . Ces chutes se trouvent au nord d’Okinawa, il faut prendre la voiture pour y accéder, et l’autoroute. Par ailleurs du point de ralliement à Nanjou city cela fait 2 h de route quand même avec 109 km de distances. Vous voyez la comparaison ? Ici cela prend plus de temps du aux routes, mais aussi à la limitation de vitesse. L’autoroute coute 850 yens (6,65 euros).

Obento
Mon Obento sur la route

Sur le trajet nous nous arrêtons au combini pour y acheter à manger afin de ne pas perdre de temps. L’aire d’autoroute dans laquelle nous nous arrêtons s’appelle Kin Parking Area, elle possède un petit parc pour y admirer la vue sur la mer. Par ailleurs, nous arrivâmes au point d’entrée de la chute, celle-ci annonce 45 minutes de randonnée(1.5 km) pour arriver au point final qui est la chute en elle-même. Pour 500 yens par adultes (4 euros) nous commençons notre épopée. À peine arrivés, nous croisions déjà des touristes étrangers et des Japonais, il semble que les chutes soient victimes de leur succès. La chaleur humide n’aide pas pour la marche, mais le paysage est simplement magnifique.

On dirait une balade en plein cœur de la jungle, les chemins sont aménagés pauvrement, mais restent accessible et une chose amusante après les 10 premières minutes de marche, est de choisir deux chemins possible, l’un qui n’annonce rien de particulier et l’autre ou il est marqué « riverside » allons donc, je demande aux filles qui m’accompagnent si elles sont okay, elles acquiescent donc nous voilà parti pour le chemin riverside. La petite qui nous accompagne sautait de joie d’avance à l’idée de pouvoir être dans l’eau. Avant d’y accéder en prenant de petits escaliers, les filles se montrent hésitantes à l’idée d’emprunter le chemin de la rivière. Nous croisons un vieux couple japonais et elles leur demandent comment cela se passe. Ils nous disent qu’il suffit d’enlever les chaussures et chaussettes et de marcher dans l’eau.

Riverside
La route “Riverside”

Aussitôt dit aussitôt fait, il est fort agréable par cette chaleur de pouvoir se tremper les pieds dans l’eau qui nous arrive jusqu’aux genoux. L’idée est agréable cependant, le fait de ne pas avoir de bonnes chaussures faites pour cela, la marche sur les pierres restent légèrement douloureux. Ce petit passage étant énoncé, nous arrivons bien après 50 minutes de marche à destination. Sur le chemin on croisait déjà un mélange de forêts jungle avec les petites cascades formées un peu par-ci par-là. Bref, c’est en sueur que je peux apercevoir enfin cette cascade. Elle est gigantesque et puissante, le vent qu’elle crée rien que par la puissance de l’eau tombante est fort agréable. Le temps d’y piquer une tête et nous voilà repartis cette fois pour une marche de 30 minutes retour. Complètement tremper par les baignades nous rentrons dans la voiture complètement humide. Il se fait un peu tard pour visiter comme prévu l’aquarium Churaumi. Nous reportons à demain

Vue finale
La chute de Hiji

Direction le restaurant Marugame Seimen pour y déguster des Udon. Ces nouillesfaites de riz de couleur blanche, disponible chaude ou froide. J’y ai pris le menu spécial Okinawa, un bouillon simple avec quelques morceaux de porc bouillis dedans avec deux tempuras (une racine de lotus et un œuf) qui ne sont autres que des aliments cuits en façon friture en beignet très digeste donc de basses calories. À des prix variant de 110 à 150 yens (0.9 à 1.2 €) et les fameux udon variant de 290 à 1260 yens (format familial 6 personne) donc de 2.5 € à 10 €.

Udon
Marugame Seimen
menu
La carte
Nourriture
A la bouffe!

Petit clin d’œil à ce restaurant avec la fameuse food fighter Yuuka Kinoshita que vous pouvez apercevoir ici qui mange dans la même chaine que nous ou plutôt nous qui faisons la même chose qu’elle.

Nhan votre petit gars

A propos Nhan

Ingénieur Informatique, baroudeur occasionnel, amateur de photographie et production de documentaire / article amateurs. Enthousiaste culinaire. Dingue de culture Asiatique depuis tout jeune. J'ai pris gout aux voyages que je fais seul ou bien accompagné !

Allez voir aussi

Documentaire – Japon Episode 4 – Un izakaya insolite

2 commentaires

  1. C’est cool de te lire chaque jour, gros bisous on t’aime poto !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*